Alertswiss Navigation

5 juillet 2017

Connaître les dangers : canicule

Quels sont les dangers qui menacent la population suisse ? Selon quel scénario un grave événement dommageable pourrait-il se dérouler dans notre pays ? Quelles seraient ses conséquences pour les personnes, l’environnement, l’économie et la société ? Et vous-même, que pouvez-vous faire personnellement pour mieux vous protéger ?

L’analyse nationale des dangers publiée dans le rapport « Catastrophes et situations d’urgence en Suisse » par l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) donne des éléments pour la planification préventive et la préparation en cas d’événement. Un scénario de référence est défini pour chaque menace étudiée afin d’apporter des réponses scientifiquement fondées aux questions posées plus haut. Le blog d’Alertswiss vous informe régulièrement sur les résultats de cette analyse des dangers.

Cette année, la Suisse a connu ses premières journées d’extrême chaleur déjà à la mi-juin. Et la canicule de 2015 est dans toutes les mémoires. À l’époque MétéoSuisse avait annoncé une vague de chaleur dès le mois de juin. Ce qui pour beaucoup évoque les joies de l’été et des promesses de baignade se traduit pour d’autres par une menace non négligeable. Car la chaleur extrême peut être dangereuse pour les catégories les plus vulnérables de la population : personnes âgées, malades, bébés, petits enfants ou encore femmes enceintes. On estime que plus de 800 personnes ont trouvé la mort en Suisse il y a deux ans à cause des températures extremes.

De quoi s’agit-il ?

Une canicule est une vague de chaleur prolongée qui peut avoir des conséquences nocives sur notre santé. La chaleur est surtout problématique lorsque le taux d’humidité de l’air est élevé. Les avis de canicule (émis par MétéoSuisse) sont basés sur un indice (Heat Index) incluant la température et le taux d’humidité de l’air. Les vagues de chaleur se produisent surtout lorsque les conditions météorologiques estivales persistent avec l’arrivée de masses d’air chaud et humide.

Exemples d’événements

Scénario de référence : déroulement possible d’une canicule

Le scénario de référence « Canicule » prévoit deux semaines de chaleur extrême en juillet, suivant une longue période de températures déjà relativement élevées. La canicule touche l’ensemble du Plateau et les premiers contreforts des montagnes. Les températures les plus hautes dépassent 35 °C et s’accompagnent d’une forte humidité. La nuit, le thermomètre ne descend guère au-dessous de 20 °C dans les grandes villes (nuits tropicales) et il n’y a pratiquement pas de vent. Seuls quelques violents orages locaux apportent momentanément un peu de fraîcheur ici et là. Dès le cinquième jour, les valeurs limites d’ozone sont dépassées dans une grande partie du pays, sous l’effet combiné de la chaleur et du rayonnement solaire. Le scénario s’approche ainsi de ce que l’on a connu en 2003.

Quatre à cinq jours avant la canicule, MétéoSuisse lance un avertissement de degré 4. Les pouvoirs publics diffusent des consignes à l’attention de la population et des services de la santé publique. Certains cantons actionnent leur plan canicule et prennent des mesures pour protéger les personnes à risques.

Deux semaines après le premier jour de canicule, un front froid accompagné de violents orages se déploie sur l’Europe. En quelques heures, des masses d’air plus frais détendent la situation. L’échange d’air ramène les concentrations d’ozone nettement en-dessous des valeurs limites.

Scénario de référence : conséquences possibles

Les groupes les plus menacés dans leur santé par la chaleur sont les personnes âgées, les nouveau-nés, les petits enfants et les personnes souffrant de troubles respiratoires. Les femmes enceintes, les personnes travaillant à l’extérieur et les sportifs sont également touchés. Dès le début, on relève des incidents cardiovasculaires et des malaises dus à la chaleur, surtout à partir du quatrième jour, lorsque la température grimpe au-dessus de 35 °. Les fortes concentrations d’ozone toute la journée provoquent chez certaines personnes des quintes de toux, des irritations des yeux et des maux de tête.

On estime que 400 à 500 personnes perdent la vie et que 2500 environ doivent être traitées en ambulatoire ou hospitalisées pendant un ou plusieurs jours. Pendant la canicule, plusieurs milliers de personnes ont besoin d’une aide et d’une prise en charge accrues.

Les infrastructures subissent également des dommages : aux endroits exposés au soleil, les revêtements routiers se déforment. Des rails se dilatent également et doivent être remplacés, occasionnant des perturbations du trafic ferroviaire.

Évaluation et comparaison des risques

Dans le cadre de l’analyse nationale des risques, on estime qu’une canicule d’une telle ampleur se produit en Suisse une fois tous les 20 ans. La monétarisation de l’ampleur des dommages est influencée essentiellement par le nombre de victimes et les coûts sanitaires. Le coût total est estimé à plus de 3 milliards de francs. Sa forte probabilité d’occurrence et l’ampleur relativement élevée des dommages font du risque de canicule l’un des plus graves auxquels la Suisse doit faire face. Compte tenu du changement climatique, il faut s’attendre à une augmentation de la fréquence de canicules comme celles de 2003 et 2015 et par conséquent du risque correspondant.

Préparation et comportement à adopter : que pouvez-vous faire ?

Les services météorologiques sont aujourd’hui à même de prédire les canicules avec une très grande précision. Il est donc possible de diffuser assez vite des consignes de comportement permettant de réduire les conséquences aussi bien physiques que psychiques de tels événements.

  • Evitez si possible les activités air et ne faites pas d’efforts physiques intenses. Protégez-vous des rayons directs du soleil (ombre, vêtements, chapeau, etc.).
  • Buvez beaucoup d’eau et privilégiez une alimentation légère.
  • Restez si possible dans des endroits frais (caves, écoles, bibliothèques, etc.).

Être prêt dans tous les cas

Suivez les recommandations relatives aux provisions de ménage et à la pharmacie de secours et effectuez les préparatifs concernant l’hébergement de fortune et les bagages à emporter en cas d’urgence que vous trouverez sur le plan d’urgence d’Alertswiss.

Pour en savoir plus

Partager votre article:

Écrivez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *