Alertswiss Navigation

In primo piano si vede una sirena, sullo sfondo Palazzo federale.
19 avril 2018

Répétition du test des sirènes

Les sirènes utilisées pour transmettre l’alarme à la population en cas de catastrophe et de situation d’urgence constituent un élément important du dispositif de protection de la population en Suisse. À la suite du dérangement technique survenu lors du test annuel des sirènes du 7 février 2018, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) a immédiatement pris les mesures nécessaires pour éliminer le défaut qui était à l’origine de cette panne. Afin de s’assurer à nouveau du bon fonctionnement de l’ensemble du système d’alarme, l’OFPP a décidé de répéter le test des sirènes.

Le test national des sirènes du 7 février dernier avait révélé un dérangement technique dans le système central de télécommande des sirènes. Avec la collaboration de l’exploitant externe du système, l’OFPP a procédé à une analyse approfondie de la cause de la panne et fait en sorte que les erreurs constatées soient éliminées sans délai. Au terme de cette enquête, le problème survenu a pu être imputé à une erreur de logiciel empêchant un échange correct des données entre la base centrale de données de Polyalert et les serveurs d’application correspondants. Entre-temps, les dispositions requises pour l’élimination de cette erreur ont été prises.

Test extraordinaire des sirènes: alarme générale et alarme eau

Afin de garantir et de prouver à nouveau entièrement le bon fonctionnement du système d’alarme, celui-ci fait actuellement l’objet d’essais étendus sur différents plans. Comme déjà annoncé par l’OFPP (voir le communiqué de presse du 28 février 2018), ces essais seront comme d’habitude clôturés par un test des sirènes à l’échelle nationale avec déclenchement des signaux d’alarme audibles. À cette occasion, toutes les sirènes aussi bien de l’alarme générale que de l’alarme eau seront en principe déclenchées, cela en collaboration avec les cantons.

Ce test extraordinaire des sirènes aura lieu sur l’ensemble du territoire suisse le mercredi 23 mai 2018.

Le signal d’alarme générale sous forme d’un son oscillant continu d’une durée d’une minute sera diffusé à 13h30 et pourra au besoin être répété jusqu’à 14h00. Il sera suivi dès 14h15 et jusqu’à 16h00 au plus tard du signal d’alarme eau déclenché dans les zones en aval des ouvrages d’accumulation. Celui-ci consiste en douze sons bas continus de 20 secondes chacun, séparés par des intervalles de 10 secondes. Aucune mesure de protection ne devra être prise.

Que faut-il faire en cas d’alarme réelle?

Tout signal d’alarme générale qui retentirait à un autre moment signifie que la population pourrait être menacée. Le cas échéant, chacun est invité à écouter la radio, à suivre les consignes des autorités et à informer ses voisins.

Le signal d’alarme eau signifie qu’un danger imminent menace des zones situées en aval d’un barrage. La population est alors invitée à quitter immédiatement le périmètre menacé. Préalablement, les communes remettront à la population visée des aide-mémoire contenant des informations générales sur l’alarme eau et des précisions au sujet des possibilités de quitter ces lieux le cas échéant.

Transmission d’alarme directement via l’appli dès l’automne 2018

À l’avenir, la population sera également avertie et informée d’un événement au moyen de l’appli et du site Alertswiss, qui compléteront ainsi le système actuel d’alarme et d’information. À cet effet, l’OFPP lancera à l’automne prochain, conjointement avec les partenaires de la protection de la population, de nouvelles fonctionnalités sur la plate-forme existante d’Alertswiss. Des informations complémentaires en la matière sont disponibles sur le blog.

Pour en savoir plus

Partager votre article:

Écrivez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *