28 novembre 2019

Des pictogrammes communs pour la protection de la population

Les pictogrammes sont devenus des outils incontournables de la communication moderne. Que ce soit dans les gares ou les aéroports, sur les écrans de nos smartphones, sur les chantiers ou dans les grandes manifestations, ils sont omniprésents. Des symboles familiers permettent de s’orienter rapidement et facilitent la compréhension des textes.

Dans la protection de la population aussi, la rapidité de la compréhension et de la transmission des informations est importante. Les consignes de comportement doivent être saisies immédiatement et par tout un chacun : c’est la condition pour sauver des vies et éviter des dommages. En 2018, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) a fait mettre au point un jeu de pictogrammes pour illustrer des consignes de comportement spécifiques dans le cadre de l’extension des canaux d’Alertswiss (site web et application pour smartphones). Tous les partenaires de la protection de la population sont invités à les utiliser dans leurs activités de préparation et en cas d’événement.

Processus d’élaboration

Un concours d’agences de graphisme a été organisé pour la conception des pictogrammes. Leur mission : créer un langage graphique simple et facilement reconnaissable, compréhensible même dans des conditions difficiles (p. ex. sur des feuilles volantes photocopiées en noir et blanc ou vu d’une certaine distance) en tenant compte des normes internationales. Il fallait aussi prévoir des animations pour les canaux électroniques afin d’améliorer la compréhension du message.

Un groupe de travail composé de spécialistes de la communication issus de la Confédération et des cantons a suivi le processus d’élaboration. Une cinquantaine de consignes utilisées dans la protection de la population et la sécurité intérieure ont été représentées graphiquement dans un premier temps. Le groupe de travail a apporté son aide pour retenir des solutions et procéder à des améliorations.

Test auprès du public

Dans un deuxième temps, les pictogrammes ont été soumis à un test auprès du public afin de vérifier s’ils étaient bien perçus et aidaient à la compréhension des consignes.

Un échantillon représentatif de plus de cent personnes a été composé en fonction de l’âge, du sexe et de la langue, mais aussi de manière à représenter des groupes vulnérables comme les personnes présentant des handicaps en termes de formation, de compréhension linguistique ou d’acuité visuelle.
Les résultats ont été examinés conjointement par les experts, l’OFPP et les graphistes.

Bibliothèque des pictogrammes

Parallèlement à l’élaboration des pictogrammes, une charte graphique a été rédigée afin de permettre d’augmenter la bibliothèque le cas échéant et de l’adapter à tout moment à de nouvelles exigences.

La bibliothèque de pictogrammes de la protection de la population est à la disposition de toutes les autorités et organisations compétentes, qui peuvent utiliser gratuitement les pictogrammes avec l’autorisation de l’OFPP pour leurs activités de préparation et de communication.

 

Partager votre article:

Écrivez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *