Partenaires

14 janvier 2021

« Faites bouillir l’eau ! » : la communication lors d’une pollution de l’eau potable à grande échelle

À l’occasion de la réunion de la Communauté Alertswiss en décembre 2020, Roman Häring, responsable de l’information à l’état-major de crise du canton de Bâle-Campagne (KKS), a présenté les activités de communication lors d’une pollution de longue durée du réseau d’eau potable en juillet 2019. Alertswiss avait alors joué un rôle important dans le dispositif de l’état-major de crise.

26 novembre 2020

Première réunion de la Communauté Alertswiss

La première réunion de la Communauté Alertswiss a eu lieu le 25 novembre 2020. Une centaine de spécialistes et de personnes intéressées appartenant aux services de la Confédération et des cantons ainsi qu’à des organisations d’urgence ont participé à cette manifestation axée sur le thème de l’alerte et de l’information en cas d’événement, qui s’est tenue virtuellement par webstream.

REDOG / Max Strässle
29 octobre 2020

Agissons ensemble

L’un est fasciné par la formation des chiens, l’autre réalise un rêve d’enfant. Dans la campagne actuelle pour trouver de nouveaux volontaires, les membres de REDOG, la Société suisse des chiens de recherche et de sauvetage, s’expriment. Ce qu’ils ont en commun, c’est la conviction qu’il est important de s’engager dans le bénévolat et de vouloir – avec ou sans chien – faire quelque chose d’utile.

Kanton Aargau
16 octobre 2020

299 points de rencontre d’urgence pour la population du canton d’Argovie

Le canton d’Argovie lance un réseau de points de rencontre d’urgence (PRU) qui couvre toutes les communes. En cas de besoin, l’état-major de conduite cantonal ou d’autres organes responsables de la protection de la population déclenchent le processus d’occupation des PRU. Ils veillent à leur mise en service en quelques minutes et à leur exploitation à long terme. Les points de rencontre d’urgence peuvent être utilisés pour effectuer des appels d’urgence en cas de perturbation du réseau téléphonique, ils peuvent également servir de lieu de rassemblement lors d’une d’évacuation, de point de contact pour informer la population ou, par exemple, de point de distribution d’eau potable.

22 juillet 2020

Une carrière au féminin

Elle est entrée dans la protection civile en 2015, en tant que collaboratrice d’état-major. Puis elle a suivi une formation d’officier de la protection des biens culturels et, devenue chef de section, elle a appris à diriger une équipe, à prendre des décisions et à donner des ordres. La carrière de Laurine Poncet est plus riche que celle de bien des collègues masculins.